Christian Dréan, à la conquête du Graal sur l’ultra marin raid du Golfe

13510854_596046210578141_6364783887919369891_n

ultra-marin-un-triomphe-pour-les-concurrents-du-grand-raid-d_2419391

19748596_10155459194879469_7332186267917542059_n

16797468_1351437218256033_9212939388652225010_o Le Morbihannais Christian Dréan se lance ce vendredi pour un exploit assez rare, sur un des plus beaux évènements de France, l’Ultra Marin Raid du Golfe.

Après avoir remporté le 36 km (2014 & 2015), le 56 km (2016), le 87 km (2017), le voilà au départ du 177 km !

Christian est un coureur qui goûte à tout, à des victoires sur des marathons (marathon de Vannes, par équipe au France de Marathon), à des titres en championnat de cross (par équipe), à de nombreux trails…

Christian, pourquoi essayer ce grand chelem chez toi à Vannes ?

« Gagner quatre courses d’affilés sur l’ultra marin, c’est énorme, on m’a même dit : « avant que quelqu’un ne reproduise ça, tu peux dormir tranquille.

Dès le lendemain de ma victoire en 2017 sur le 87 km,  hormis le mal de jambes et les courbatures, je ne pensais qu’à revenir sur ce grand raid et faire tout pour « boucler la boucle ».

Rien n’est impossible, c’est sûr, la marche est très haute, alors me demander si je suis motivé, oui, je pense que de tous les concurrents de l’édition 2018, je serais un des plus motivés.

Ma saison cross terminée, l’aventure commence, avec tout ce qui va avec : entrainement, essai d’équipement, essai des différentes boissons et collations et essai des différentes situations de courses. Il va falloir avaler des bornes et ça j’adore !

En plus je vais enfin courir chez moi sur mes sentiers d’entrainement au Bono, je pense que la traversée du pont et le ravitaillement va être épique. Donc me demander si je suis motivé, plus que jamais et non les 177 kilomètres ne me font pas peur, ce qui est sur c’est que je serais prêt et que j’aurais toutes les armes pour aller au bout. Mais peut être que je ne verrais pas Arzon, qui le sait … ?

Courir sur les sentiers du golfe est un régal et je pense ne jamais m’en lasser, que se soit en compétition ou en entrainement. Et là au moins je vais essayer d’en faire le tour ! »

 

Départ vendredi 19h00 du port de Vannes ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*