Gilles Le Goff – Dauphin de l’Elorn, Landerneau (29) le champion de Bretagne vétéran longue distance à l’ Ironman d’hawaï 2016

gilles-lg-2

A quelques jours de l’ironman d’Hawaï, ce samedi 8 octobre,  un Ironman c’est 3,8km de natation puis 180 km de vélo et finir par 42,195 km de course à pied, et histoire de faire connaissance avec ce finistérien, qui a fait les beaux jours de l’Amicale Cycliste de Milizac (29). Gilles Le Goff au départ est un cycliste dans l’âme, il truste de nombreuses victoires et podiums sur les circuits bretons, faire éloge de son palmarès, je risque d’en oublier…..

Gilles est le tout nouveau champion de Bretagne de triathlon et aussi 3ème au championnat de France dans la catégorie vétéran longue distance, cela a conforté ce dernier de se lancer dans cette aventure. Hawaï est considéré par les puristes comme le championnat du monde de l’ironman, les meilleurs y sont présents.

gilles-lg-13

gilles-lg-3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles, une sélection à l’Ironman d’Hawaï, on ne l’obtient pas facilement, tu avais déjà obtenu ton ticket précédemment, et cette année tu as dit oui, j’y vais ?

Gilles confirme : Effectivement à Nice en 2010, j’avais dit non et puis l’âge avançant, j’ai voulu marquer le coup pour mes  50 ans. Alors Hawaï est devenu comme une évidence. D’autant que 2 couples d’amis , on dit banco avant même que je me prononce.

En général tes Ironmans se situent dans les 10-11h, en 2009 à l’Ironman de Roth (Allemagne) tu pioches sur le marathon, mais tu finis avec quand même un bon chrono ?

Gilles explique pourquoi : A Roth c’était spécial car 4 semaines avant je m’étais fait une déchirure aux ischios. J’ai fait un très bon vélo à 38 km/h sur les 180 kms et puis sur le marathon cela a tenu jusqu’au semi. Après j’ai alterné la marche et un peu de course pour tenir une cadence de 8mn au kilomètre. Cela m’a permis de faire le marathon en 3h50. Ce jour là, le mental fonctionnait bien 🙂

gilles-lg-6

Sinon les autres chronos de Gilles sont plus qu’honorables :

Gilles reste modeste : J‘ai participé à 6 ironmen. Je suis passé 2 fois sous les 10 heures. Il ne faut pas comparer les temps car cela tient surtout au dénivelé de l’épreuve cycliste, à la houle,  aux conditions météo rencontrés. Il est important également de ne pas craquer au marathon….

Mes différents temps sur la distance Ironman.
2008 Embrun en 11H31
2009 Roth en 9H52
2010 Nice en 10H25
2011 Copenhague en 09h58
2013 Lanzarote en 10H40
2015 Tenby (Pays de galles) en 10H40

gilles-lg-4

Comment as-tu obtenu ta sélection pour Hawaï 2016 ?

Gilles : Je l’ai obtenu en Septembre 2015 à l’ironman de Tenby au pays de galles. je termine 60 ème sur 2000 et 1er de ma catégorie d’age 50-54 ans

Gilles ne laisse rien au hasard : il a partagé sa saison avec 2 objectifs : le championnat de France en Juin et le championnat du monde en Octobre.
Au France à Baudreix (64), avec une mise en bouche, le col d’Aubisque à escalader, il termine 50ème au scratch sur 700  et 3ème dans sa catégorie d’âge  (50-54 ans).

Ensuite il a entretenu sa bonne forme avec 2 victoires en vétéran à Quéven (56) et sur un half ironman et Plouescat (29) sur un sprint.
En Aout, il a beaucoup travaillé le volume et multiplié les longues sorties sur les 3 disciplines.
Le  11 Septembre à Saint Lunaire (35), il a remporté le titre de champion de Bretagne vétéran Longue distance. Satisfait de sa préparation, il a hâte d’y être

Le décalage horaire, la chaleur, se retrouver avec les cadors de la discipline, même si tu pars dans la 3ème vague, cela rajoute à l’envie et la motivation ?

Gilles répond avec une  certaine retenue et l’envie de bien faire : La motivation elle est surtout dans la découverte de cette course mythique. j’ai déjà eu beaucoup de témoignages et maintenant je vais pouvoir faire ma propre expérience. J’ai envie de réaliser une course pleine, être à un bon niveau dans ma catégorie (50-54 ans). Après il faudra bien gérer le marathon sous 30 ° c et l’ humidité importante. « Les cadors, je les observerai de loin ….« 

 

gilles-lg-9

Comment s’organise le voyage, et la préparation avant le départ de la course ?

Gilles et son son staff sont prêts : Pour la logistique, tout est carré depuis longtemps, c’est l’avantage d’avoir eu ma qualification en Septembre 2015. Au niveau, prépa je suis dans la phase d’affutage où je lève le pied et je soigne les petits bobos d’avant course

Le tout jeune champion de Bretagne Vétéran Longue distance, va pour se faire plaisir, et vivre une belle expérience ?

Gilles espère aussi faire du mieux possible évidement : Cette année, j’ai eu de très bons résultats avec mon titre de champion de Bretagne vétéran longue distance, ma 3 ème place aux championnats de France longue distance dans les Pyrénnées. Alors si maintenant je peux mettre ma cerise hawaienne sur mon Gatosport je prends !!!

dsc_0651

Pas encore passé l’Ironman, que déjà des projets se profilent ?

Gilles ne restera pas inactif : « Pour Juillet 2017, on a un projet club: l’Ironman de Vittoria Gatteiz au Pays Basque espagnol. Et puis, j’envisage également avec ma femme et des amis le marathon du Médoc en Septembre 2017, mais là « pour le fun …… »

dsc_0652

gilles-hawai

Nos bretons sont sur place : De gauche à droite : Stéphane Mettier (Hennebont Triathlon), Gilles Le Goff (Dauphins de l’Elorn Landerneau), Arnaud Le Jan (Morlaix Triathlon).

Le départ de l’Ironman c’est le 8 octobre à partir de 6h45, départ par vagues, Gilles part dans la 3ème vague : Le Lien pour suivre en live : http://www.calendrier.dusportif.fr/ironman-hawaii-037

Site des Dauphins de l’Elorn : http://landerneau-triathlon.com/index.php?op=edito

NB : la plupart des photos m’ont été données par Gilles, merci aux différents photographes

Crédits photos :

  • Cathy Le Goff
  • Florence Touvron
  • Les Dauphins de l’Elorn
  • Albert Quéré (Running.bzh)
  • Dauphins de l’Elorn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*