Premier  » Marathon André le Floch » le 22 juillet 2018 en sud Finistère

sl-Les-étoiles-de-Martin-1927-1024x685

banderole-MARATHON-ANDRÉ-LEFLOCH-800x200

C’était une information qui avait surpris bon nombre de coureurs à pied en Finistère, la création d’un marathon dans le pays Bigouden.

Ce sera le dimanche 22 juillet, à quelques mètres du spot de surf de la Torche (qui avait accueilli les mondiaux de Surf dans les années 2000).

Running.bzh est allé à la rencontre de l’organisateur de ce marathon afin de comprendre son histoire, ses objectifs.

20180330_142934_resized

C’est Jean-Philippe Collet qui est à la tête de ce projet (devant le sautoir de Jean Galfione à Plonéour). Organisateur des Etoiles de la Baie depuis 2015 (Run and Bike), il remplace dès 2018 cet évènement par le marathon André le Floch.

« Le déclic de ce projet a été le décès d’André le Floch, le speaker des Etoiles de la baie. Cet évènement lancé en 2015 permettait de financer à 100% des actions contre le cancer. Pour information, 80% des recettes sont reversées à la recherche publique et les 20 % restant au CHU de Brest et Rennes. Par exemple si le marathon fonctionne bien, nous allons acheté les premiers cartables connectés de France pour les enfants hospitalisés à cause du cancer.« 

Comment sont nées les Etoiles de la Baie ?

« Je suis venu une fois en vacances dans le pays bigouden, où je réside maintenant, louer un gîte avec des copains pour des vacances. Nous étions donc dans le gîte où très régulièrement Julianne, une petite parisienne, venait avec ses parents en vacances pour faire du surf. Elle était atteinte d’un cancer et elle aimait le surf. Ses parents ont tout fait pour elle, pour l’accompagner dans sa lutte, ses joies, son sport, le surf. Et quand nous sommes arrivés, les propriétaires du gîte nous ont expliqué avoir perdu Julianne. Ils étaient dans un tel état de tristesse, et ils nous ont tout raconté. Et c’est cette histoire qui m’a donnée l’envie de lancer un évènement sportif 100% caritatif. »

Depuis 2015 Jean philippe organise un Run and Bike avec le parrainage de Jean Gaflione, sur le site de la Torche.

Mais alors pourquoi un marathon maintenant ?

« André était notre speaker. A son décès, il nous a mis une belle claque. Il combattait un cancer sans nous le dire. Il était speaker d’un évènement qui le concernait directement. Ses dernières volontés ont été de reverser les sommes reçues pour notre association, sans nous le dire. C’est un de ses proches copains Anthony Hélias qui est venu me voir pour échanger sur André. Il fallait organiser la reine des épreuves, le marathon, pour André, pour le remercier. »

C’était donc évident pour l’organisation de rester en sud bigouden. Forcément la Torche en lieu de départ et d’arrivée. Pour précision, André le Floch était un speaker connu et reconnu en Finistère (et c’était un bon speaker !!).

« Comme le dit souvent Jean Galfione, c’est le plus beau stade du monde.« 

Le projet prend donc forme avec l’envie de relier le sud au nord bigouden ?

« c’est très facile de trouver 42 km dans cette zone, mais il fallait les trouver assez plat. C’est avec courir à Plomeur que nous avons affiné ce parcours. Le seul regret c’est de ne pas aller au pays d’Henaff, à Pouldreuzic. Le parcours  va permettre de courir dans le coeur du pays Bigouden, et mettre en avant la côte, les ports réputés (Guilvinec, St Guénolé), le patrimoine Bigouden.« 

L’organisation compte sur Courir à Plomeur comme soutien ainsi que le CAB pour le dossier technique, quelques personnes du Trail Bigouden et Plonéour Footing Club. Ce sont 400 bénévoles à trouver pour cette première édition. Au total 20 personnes travaillent sur la réussite de ce projet sportif, sur 9 commissions différentes. Jean-Philippe Collet espère une participation de plus d’un millier de coureurs, tenant bien compte du problème de la date.

Côté nombre de courses, il faut compter sur le marathon, marathon duo, et marathon trio. Pas de semi marathon en ligne, pas de 10 km. Côté dénivelé, comptez 138m.

L’arrivée sera assez magique avec 1 km de sable fin (et dur), pour l’arrivée à la Torche !

C’est nul doute un marathon à faire pour son décors naturel ! Reste à savoir maintenant où se placera le vent !!!!!

carte-marathon-logos

carte-dénivelé-marathon

Jean Galfione sera présent pour aider l’organisation (avis à toutes les filles !!!).

sl-Les-étoiles-de-Martin-1921-1024x685

Info sur http://lesetoilesdelabaie.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*