Teams trail Salomon France : Jean-Michel Faure-Vincent et Christophe Malardé regards croisés experts et passionnés

2 Jean-Michel, Christophe Malardé et Michel Lanne photo Robert Goin

1 François D'Haene, Jean-Michel Faure-Vincent Michel Lanne photo Damien Rosso www.droz-photo.com 3 Jean-Michel Faure-Vincent photo Damien Rosso www.droz-photo.com 4 2012 Christophe Malardé avec le team Salomon espoir photo JMK Consult

Jean-Michel Faure-Vincent manage, Christophe Malardé entraîne les teams trail Salomon France. Ils forment le duo historique du staff des teams trail Salomon France. Le premier team trail Salomon a été crée en 2004, une démarche ancrée dans le fonctionnement de la marque afin de développer des produits et soutenir le sport.  » Dès le début, précise Jean-Michel, nous avons construit le team autour de jeunes coureurs en devenir, qui allaient grandir avec Salomon et le sport, tout en conservant des valeurs humaines très fortes. En 2011 nous avons renforcé cette démarche en créant un team espoir, avec des coureurs encore plus jeunes, afin de leur offrir un véritable accompagnement dans la durée. Avec Christophe, nous passons énormément de temps sur le terrain et les courses et à affiner nos observations. Dès que nous repérons un coureur intéressant, nous le suivons pendant une saison complète sans qu’il le sache. Sans pression pour lui, nous observons sa progression et résultats. A la fin de cette période, je prends contact avec lui et nous essayons de trouver un partenariat. La suite est assez simple, une première année sans objectif précis, puis on affine afin d’arriver à des objectifs partagés avec l’athlète en fin de troisième saison. Une carrière, c’est comme un ultra, il faut gérer les étapes. Comme dit le proverbe, tout vient à point à qui sait attendre... »

 

Jean-Michel et Christophe croisent leurs regards

Apports respectifs

Christophe, c’est la sagesse, l’expérience. Il a une qualité rare : savoir s’adapter au profil de chaque coureur et les faire progresser à long terme sans avoir à les pousser dans leur retranchement. Clairement, il est le chaînon indispensable dans ce style de fonctionnement basé sur la confiance et la durée. Jean-Michel.

Jean-Michel, c’est le boss, dans le bon sens du terme. Le team Salomon, c’est son bébé professionnel. Manager un team de ce niveau depuis presque 15 ans et réussir à le garder au top, c’est une sacrée performance qui demande une bonne dose de sagesse, pas mal de créativité et de vision à long terme car notre sport mute en permanence. La qualité première de Jean-Michel est de mettre un cadre suffisamment clair mais souple, afin qu’avec les athlètes nous puissions nous exprimer librement. Il laisse toujours le trailer maître de son projet. Christophe.

Fonctionnement 

Nous essayons de préserver une dimension humaine dans nos relations avec un maximum de neuf coureurs et deux staffs permanents, Christophe et moi. S’ajoutent des intervenants suivant nos besoins spécifiques. Ce faible nombre nous permet de travailler en profondeur toute l’année et pas seulement sous la forme d’un chèque et de la dotation annuelle de produits. Avoir peu de coureurs, c’est aussi prendre le risque d’un pourcentage d’absence important en cas de blessures, que nous essayons de minimiser avec un contact permanent avec les coureurs. L’important et je le répète souvent aux athlètes c’est que le trail ne peut être que le principal des choses secondaires. Dès qu’ils le comprennent, l’équilibre est atteint et les résultats arrivent naturellement. Jean-Michel.

J’ai été athlète au sein du team de 2007 à fin 2011. Une tranquille mutation s’est opérée. J’ai commencé à entraîner des trailers en 2009. J’ai pris cette double casquette athlète et entraîneur à la demande de Jean-Michel au sein du team Salomon en 2010 avec l’arrivée de François D’Haene, un presque inconnu à l’époque. Je suis devenu uniquement entraîneur dans cette équipe à la création du team espoir. Depuis j’ai la chance de partager les aventures sportives de tous les espoirs du team et de quelques coureurs élites qui m’ont fait confiance comme François D’Haene, Michel Lanne, Thibaut Baronian, Sacha Devillaz… Mon rôle est de conduire et suivre l’entraînement des athlètes au fil de la saison. Christophe.

Construction du calendrier des courses

Le calendrier et les projets émanent toujours de l’athlète qui le soumet à Jean-Michel. Ensuite, nous discutons de la cohérence de cet ensemble. Ma vision est sportive : doit- on rajouter des courses, alléger le programme, prévoir une pause dans la saison, quels sont les pics de forme attendus ? Christophe.

Ma vision est plus générale car elle intègre aussi la partie communication et la gestion globale à long terme. Lorsque nous sommes d’accord, une proposition est soumise à l’athlète. C’est dans ce jeu d’aller-retour qui peut durer plusieurs semaines que se construit le programme. Mais à la fin, c’est toujours l’athlète qui a le dernier mot en validant son calendrier. Jean-Michel.

Soutien aux trailers

Il se matérialise par une présence régulière pour ne pas dire quotidienne, faite de retours d’entraînements via SMS, mails et appels téléphoniques pour suivre la préparation au plus près et gérer avec l’athlète les impondérables… Christophe.

J’interviens en début de saison, dans la mise en place des agendas des trailers et des accords contractuels. Pendant son déroulement je m’occupe de la gestion sportive sur les courses et reste à leur écoute car il est plus important d’être là, lorsqu’un athlète a besoin de soutien qu’après une victoire. Jean-Michel.

Ambiance au sein des teams

On ne décrète pas une ambiance. Ce sont aux athlètes de mettre cette dynamique en place entre eux. Certaines années, il y a de bonnes connections, d’autres années c’est plus individualiste. Ayant été athlète de ce team et fier d’avoir mouillé ce maillot rouge, ce qui reste important selon moi, c’est que l’on se doit d’offrir quelque chose au collectif. Christophe.

Certains amèneront surtout des victoires, un autre de l’innovation ou de l’ambiance. Ce team a grandi aussi pour tout çà. Jean-Michel.

 

Repères

Quelques figures historiques : Laetitia Roux, Christine Tarbis, Josiane Piccolet, Karine Sanson, Juliette Benedicto, Thomas Lorblanchet, Samuel Bonaudo, Thomas Véricel, David Pasquio, Andy Symonds, Christophe Malardé, Gilles Diehl, Pascal Giguet, Julien Chorier, Michel Rabat, Guillaume Beauxis…

Team trail Salomon France Elite 2017 : Thibaut Baronian, Sacha Devillaz, François D’Haene, Michel Lanne.

Team trail Salomon France 2017 : Candice Bonnel, Nathan Jovet, Robin Juillaguet, Gédéon Pochat.

Plus de 500 victoires depuis la création du team : UTMB, championnat du monde IAAF, championnat du monde Skyrunning, GRR, Templiers, CCC, UTMF, Hardrock, Leadville, Ultra Andorra, 80 km du Mont-Blanc, Canigou, TAR, Wings For Life, Ardéchois, 100 km de Millau, Saintélyon, Ventoux, Ice Trail, Guerlédan…

Crédit photos : JMK Consult, Damien Rosso www.droz-photo.com et Robert Goin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*